Murailler

MUR DE SOUTÈNEMENT EN PIERRE SÈCHE

MAÎTRISE DES BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DU MURAILLER.

CONSTRUCTION D’UN MUR EN PIERRE SÈCHE

Un mur école en pierre sèche est  en construction à Beny-Bocage, dans l’enceinte de Paysages Conseil.
Cette réalisation utilise la pierre de Beauchamps, issue d’une carrière de la Manche, pour cette technique ancestrale de construction.

Murailler est une profession qui consiste, dans le domaine de la construction, à édifier ou restaurer des éléments de maçonnerie en pierre sèche. Cette pratique ancienne repose sur l’assemblage de moellons de schiste sans mortier.

De cette façon le murailler travaille de manière écologique et responsable et participe activement à la préservation du patrimoine ainsi qu’à la perpétuation des pratiques éprouvées par le temps. Les murs ainsi créés sont à la fois durables, esthétiques et solides.

Parmi ces créations, on peut retrouver des déclinaisons de murs de soutènement ou de murs de clôture.

Le stage de MURAILLER

Présentation du stage de MURAILLER pour des apprenants (salariés et apprentis).

En image…

Deux semaines de découverte du métier de MURAILLER et poursuite de la formation.

Un mur de pierre sèche, c’est quoi ?

Découvrez sa composition et les principes de construction.

Les qualités et avantages de la pierre de Beauchamps

Qualité de la pierre exigée et les avantages de la construction d’un mur en pierre sèche.

La formation de MURAILLER

La perception de la formation de MURAILLER par les apprentis et l’histoire du métier.

Initiation à la technique de construction d’un mur de soutènement en pierre sèche

  • Prérequis: Tout public ayant les aptitudes à travailler sur chantier
  • Durée: 5 journées, 35 heures
  • Objectifs: S’initier et comprendre les techniques de la construction d’un mur de soutènement en pierre sèche
  • Déroulement du stage de formation: en intra
  • Nombre de stagiaires par formation: 8 personnes

LE PROGRAMME DE FORMATION

Public visé

Tous publics.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre l’origine de la pierre sèche
  • S’initier aux techniques de la construction.
  • Acquérir les connaissances pratiques pour la réalisation d’un mur
  • Comprendre et maîtriser les notions de sécurité
  • Maîtriser l’utilisation des outils et EPI

Prérequis

Avoir les aptitudes à travailler sur chantiers.

Durée de la formation

La formation se déroule en 5 journées à raison de 7 heures par jour, soit un volume de 35 heures.

Déroulement de la formation

  • Module 1 : Histoire et découverte de la pierre
    • L’historique de la pierre sèche à travers les différents ouvrages
    • Connaissance des équipements / la sécurité /prévention au travail
    • Démonstration commentée / visionnage de vidéos
    • Découverte de la pose de pierre sèche
  • Module 2 : Mise en situation pratique – Etude de cas n°1
    • Préparation / implantation du mur
    • Pose des premières pierres de formation du mur de soutènement
  • Module 3 : Mise en situation pratique – Etude de cas n°2
    • Technique de la pose (suite)
    • Les erreurs à éviter
  • Module 4 : Cas n° 3 et Retour d’expérience
    • Le Couronnement – Technique de pose
    • Retour d’expérience et bilan de la formation

Moyens pédagogiques, techniques et d’encadrements

  • Deux Formateurs Muraillers/Laviers de France
  • Engins de manutention / tombereau / pelle hydraulique
  • Les outils du Muraillers
  • Supports techniques
  • Supports pédagogiques
  • Salle de formation, vidéo projecteur

Suivi et évaluation

  • La formation se déroule en 5 journées en intra
  • Tableau d’évaluation distribué et rempli à la fin de la formation
  • Un livret de formation est en cours de réalisation
  • Mise en situation pratique / Etude de cas / Partage d’expériences

LES BONNES CONDUITES DE LA CONSTRUCTION D’UN MUR DE SOUTÈNEMENT.

  • Outils indispensables du MURAILLER : une massette, un ciseau, une chasse et une pointerole.
  • Fondation du mur : lit de pose, 1/2 fois la hauteur du mur.
  • Pierre sèche : seul matériau pour la construction du mur.
  • Poids du mur : longueur x largeur x hauteur x densité du grès (2,4).
  • Sécurité du chantier : casque, lunettes et chaussures renforcées.
  • Chantier participatif : un MURAILLER formateur pour 6 apprenants maximum.
  • Principe : géométrie du coefficient de frottement entre les pierres.
  • Calage minimum : en 3 points dont 2 vers le parement.
  • Appui au remblai : optimisation du soutènement en pierre sèche.
  • Chevron de gabarit pour le fruit du mur : vers le remblai de 10% en fondation et en élévation.
  • Facilitateur de pose de la pierre : deux cordeaux pour l’alignement horizontal et vertical.
  • Production par MURAILLER : 1 à 1,5m3 /jour selon la technique et la pierre posée.
  • Manutention facilitée : pince hydraulique pour pierre massive sup 250 (plus de 50kg).
  • Guide des bonnes pratiques : construction de mur de soutènement en pierre sèche 2008 (collectif de muraillers, de chercheurs, CMA84 et CAPEB). Commandez et téléchargez le Guide en cliquant ici.
  • Stages participatifs et d’initiation : planning annuel aux règles de l’art de la pierre sèche, contactez-nous pour plus d’information.

POURQUOI UTILISER LA PIERRE SÈCHE ?

Vous n’êtes pas encore convaincu des bénéfices d’utilisation de pierre sèche ?
Consultez le site de la Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche (FFPPS) en cliquant ICI.

UNE FORMATION PROFESSIONNELLE DISPENSÉE PAR UN ORGANISME DE FORMATION RÉFÉRENCÉ DATA DOCK

La formation professionnelle de murailler dispensée par l’organisme de formation Pierre Normandie Formation de la carrière du Rocher Blin peut être prise en charge par certains organismes financeurs.
En effet, l’organisme de formation Pierre Normandie Formation est référencé sur la base de données du Data Dock.
Cette base de données unique sur la formation professionnelle permet de référencé les organisme répondant à certains critères de qualité.
Elle permet ainsi aux organismes financeurs de la formation professionnelle tels que les OPCA ou OPCO de vérifier la conformité des organismes de formation vis-à-vis de 6 critères qualité définis par la Loi.
Les organismes de formation tels que Pierre Normandie Formation doivent déposer les éléments de preuve liés aux 21 indicateurs définis par les financeurs pour répondre à ces critères.
Une fois le contrôle de la conformité des pièces réalisé, les organismes de formation deviennent «datadockés» par les financeurs. Chacun de ces derniers peut décider d’intégrer ces organismes de formation dans son catalogue de référence.
Cela signifie que la formation de murailler proposée par Pierre Normandie Formation peut être financée par un OPCO (sous certaines conditions d’éligibilité des stagiaires et de priorisation des formations).
A noter: les organismes financeurs jusqu’à récemment appelé OPCA (pour Organisme Paritaire Collecteur Agréé) sont à présent désignés sous l’appellation OPCO (pour Opérateurs de Compétence) et ont été regroupés.